UNICEF recrute au poste de Conseiller en sécurité à Kinshasa, RDC. Date de clôture : mardi 18 juin 2024

0
(0)
0 37
9 Jours passés

UNICEF recrute au poste de Conseiller en sécurité à Kinshasa, RDC. Date de clôture : mardi 18 juin 2024

Nouvelle annonce : Conseiller à la sécurité, P-5, Durée déterminée, Kinshasa, République démocratique du Congo (RDC), #80131

N° d'emploi : 570219

Type de poste : Nomination à durée déterminée

Lieu : République Démocratique du Congo

Division/Équivalent : Dakar (WCAR), Sénégal

Ecole/Unité : République Démocratique du Congo

Département/Bureau : Kinshasa, Dém. Rép. du Congo

Catégories : Urgence, Sécurité

L'UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde, pour atteindre les enfants les plus défavorisés du monde. Pour leur sauver la vie. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel.

Dans 190 pays et territoires, nous œuvrons pour chaque enfant, partout et chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Et nous n'abandonnons jamais.

Pour chaque enfant, un avenir d’espoir et de prospérité

La RDC est un environnement complexe et à forte menace et répond à des problèmes de sécurité de haut niveau dans tout le pays. Le conseiller en sécurité aidera à répondre à la complexité des cas rencontrés.

Comment pouvez-vous faire la différence ?

Le conseiller en sécurité relève du représentant et maintient une ligne hiérarchique technique directe avec le conseiller régional en sécurité (RSA) (Matrix Management). Le conseiller en sécurité est chargé de conseiller le représentant et la direction du bureau de pays sur leurs devoirs et responsabilités en matière de sécurité, conformément au cadre de responsabilité en matière de sécurité de l'ONU et de l'UNICEF. Le conseiller en sécurité contribue au mandat et à la stratégie de sécurité de l'UNICEF grâce à la mise en œuvre efficace d'un processus solide de gestion des risques de sécurité. Le conseiller à la sécurité gère, au nom du représentant, toutes les activités de sécurité à l'appui des programmes de pays, du personnel et des installations.

Le conseiller en sécurité assure la gestion stratégique et la supervision de toutes les activités de sécurité sur le lieu d'affectation en étroite coordination avec tous les membres du système de gestion de la sécurité des Nations Unies (UNSMS), y compris le Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies et les agences, fonds, programmes et organisations des Nations Unies (AFPO). ) ainsi que les OING partenaires en cohérence avec la politique Sauver des Vies Ensemble. En tant que membre de la cellule de sécurité des Nations Unies, le titulaire du poste contribue à l'élaboration d'évaluations, de procédures et de lignes directrices, notamment la gestion des risques de sécurité (SRM), les mesures de gestion des risques de sécurité du pays (SRM-M) et le(s) plan(s) de sécurité pertinent(s).

Résumé des fonctions/responsabilités clés : 1. Leadership managérial et technique

  •  Établir le plan de travail annuel, en déterminant les priorités et les mesures de performance.
  •  Surveiller la mise en œuvre du plan de travail, pour garantir que les résultats de sécurité sont atteints conformément aux normes de calendrier et de performance.
  •  Signaler les problèmes critiques au représentant, aux représentants adjoints et au chef des opérations sur le terrain pour une action rapide.
  •  Établir les résultats du plan de travail annuel, les activités et les priorités de développement du personnel de la section de sécurité. Fournir des conseils en temps opportun pour permettre au personnel de la section de sécurité d'accomplir ses tâches de manière responsable et efficace.
  •  Gérer la constitution et la motivation des équipes de sécurité. Signaler les conflits potentiels et prendre des mesures préventives, en coordination avec le personnel des ressources humaines.

2. Gestion et planification des risques de sécurité

    •  Conseille le Représentant dans l'exécution de ses fonctions en ce qui concerne la sécurité du personnel de l'UNICEF et des membres éligibles de la famille, des locaux, et conformément aux systèmes de gestion de la sécurité de l'ONU et de l'UNICEF.
    •  Conseille le représentant sur la conformité des conseils de l'UNDSS avec le dernier système de gestion de la sécurité des Nations Unies.
    •  Aider le représentant du bureau de pays et les chefs de bureau, le cas échéant, à examiner les processus de gestion des risques de sécurité (SRM) et à entreprendre des processus de gestion des risques de sécurité spécifiques ou ad hoc, selon les besoins (en fournissant un soutien aux agents de sécurité sur le terrain dans la formulation et la négociation avec l'UNDSS des projets ad hoc). MRS lorsque requis); Travailler en étroite collaboration avec les P/CSA de l'UNDSS et d'autres professionnels de la sécurité de l'agence pour garantir que les documents de sécurité tiennent compte du genre et du handicap.
    •  Assiste le Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies (UNDSS), le cas échéant, et participe en tant que membre de la cellule de sécurité établie par l'UNDSS. Assiste en tant qu'observateur à toutes les réunions SMT/ASMT.
    •  Par l'intermédiaire de la cellule de sécurité, fournit des conseils et des recommandations sur tous les documents de sécurité, y compris les SRM et les plans de sécurité, et gère la mise en œuvre des mesures SRM, des mesures de sécurité résidentielles (RSM), des dispositions des plans de sécurité pertinents et d'autres politiques, directives et évaluations au sein de l’UNICEF.
    •  Effectuer des évaluations de sécurité sur le terrain lorsque l'UNDSS n'a pas la capacité de le faire en temps opportun.
  •  Prépare, maintient et met à jour la documentation de sécurité de l'UNICEF, y compris les plans d'urgence en matière de sécurité, et fournit au représentant, au RSA et au Bureau de coordination de la sécurité (OSC) les rapports obligatoires conformément aux directives de reporting de sécurité de l'UNICEF. Cela comprend la surveillance/le reporting sur la conformité en matière de sécurité et la soumission de tous les rapports d'incident de sécurité (SIR).
  •  Aide le représentant et le chef des opérations à déterminer les ressources financières et humaines nécessaires pour assurer la sécurité du personnel, des locaux et des activités du programme.

3. Services de sécurité

  •  Surveille la situation en matière de sécurité et fournit une analyse indépendante et complète dans le but d'identifier les tendances et de prédire les conditions spécifiques qui auraient un impact sur la sécurité du personnel de l'UNICEF et des membres éligibles de la famille, des locaux, des actifs et des programmes pour éclairer la prise de décision.
  •  Supervise, évalue et examine les activités de sécurité à l'appui des opérations de l'UNICEF et participe, coordonne et/ou entreprend des processus de gestion des risques de sécurité pour tous les endroits où le personnel de l'UNICEF et les membres éligibles de la famille sont présents.
  •  Veiller à ce que le personnel de l'UNICEF soit tenu informé des questions affectant leur sécurité et des mesures à prendre en cas d'urgence, y compris celles identifiées dans les plans de sécurité de la zone en ce qui concerne l'UNICEF.
  •  Supervise la mise en place d'un système de communication efficace et fonctionnel pour la gestion de la sécurité au sein de l'UNICEF, entièrement intégré au système de communication d'urgence des Nations Unies.
  •  Coordonne avec l'UNDSS pour garantir que tout le personnel de l'UNICEF suit toutes les formations/briefings de sécurité obligatoires et participe à tous les exercices d'urgence liés à la sécurité.
  •  Développer et organiser une formation sur la sécurité pour le personnel de l'UNICEF, selon les besoins. Veiller à ce que les enquêtes de sécurité des résidences du personnel international soient réalisées conformément aux mesures de sécurité résidentielles (RSM).
  •  Assurer une supervision technique pour les prestataires de sécurité sous contrat avec l'UNICEF, tels que les services de garde. eOpYXfH DGkwsC
  •  Superviser et encadrer les professionnels de la sécurité de l'UNICEF dans le pays.
  •  Superviser le recrutement de personnel de sécurité supplémentaire de l'UNICEF, selon les besoins.

4. Informations et analyses sur la sécurité programmatique

  •  Fournit une analyse pour comprendre la dynamique de la sécurité. Veiller à ce que l'analyse prenne en compte les facteurs environnementaux, socio-économiques et politiques qui rendent les zones géographiques difficiles d'accès et ont un impact sur la mise en œuvre des programmes de l'UNICEF.
  •  Travailler en étroite collaboration avec le personnel de l'UNICEF dans le pays pour garantir que les considérations de sécurité sont intégrées dans les programmes et intégrer toutes les analyses et mesures de sécurité pertinentes dans la planification et la mise en œuvre des activités de l'UNICEF.
  •  Soutenir la direction de l'UNICEF dans l'élaboration et la mise en œuvre de stratégies d'accès, de plans de préparation et de plans d'urgence du programme, selon les besoins.
  •  Consultez vos collègues des urgences et des programmes pour connaître la manière dont toutes les activités programmatiques de l'UNICEF sont classées en fonction de la criticité du programme des Nations Unies.

5. Réseaux de sécurité et création de partenariats

  •  Établit des contacts et entretient des réseaux avec les conseillers en sécurité de l'UNSMS, des I/ONG, des diplomates et de la communauté internationale et les autorités locales compétentes, le cas échéant.
  •  Collaborer et coordonner avec l'UNDSS et la Cellule de sécurité pour permettre à l'UNICEF de rester et de mener à bien ses activités de programme.
  •  Veiller à ce qu'une collaboration en matière de sécurité avec les ONG travaillant en tant que partenaires de mise en œuvre de l'UNICEF soit entreprise, en coordination avec l'UNDSS et conformément au cadre SLT.

6. Surveillance de la conformité en matière de sécurité

  •  Vérifier que les bureaux de pays respectent et appliquent périodiquement les procédures/protocoles et directives de sécurité, notamment : les mesures de gestion des risques de sécurité (SRM-M) et la plateforme mondiale de conformité de sécurité de l'UNICEF.
  •  Examiner les propositions de mesures de gestion des risques de sécurité par pays et par zone (SRM-M), les mesures de sécurité résidentielles (RSM), le budget de sécurité à coûts locaux partagés (LCCSB) et d'autres documents de sécurité pertinents et fournir des conseils lorsque cela est justifié.

7. Innovation, gestion des connaissances et renforcement des capacités

  •  Présente des innovations technologiques et des approches des procédures et des systèmes de sécurité.
  •  Institutionnalise et partage les meilleures pratiques et les connaissances acquises.
  •  Organise, planifie et/ou met en œuvre des initiatives de renforcement des capacités pour améliorer les compétences des clients/parties prenantes en matière de préparation et d'opérations liées à la sécurité.
  •  Fournir des séances d'information et des présentations aux cadres supérieurs de l'UNICEF ayant des responsabilités en matière de sécurité sur les politiques, directives et outils de sécurité actuels et nouveaux de l'ONU.
  •  Veiller à ce que la formation dispensée prenne en compte le genre et le handicap.

Pour être considéré comme un défenseur de chaque enfant, vous aurez...

  •  Un diplôme universitaire supérieur (maîtrise et supérieur) est requis.
  •  Un minimum de dix (10) années d’expérience professionnelle en gestion des risques de sécurité et/ou en analyse de sécurité est requise.
  •  Une expérience avérée de la gestion de la sécurité internationale et une compréhension du système de gestion de la sécurité des Nations Unies sont requises.
  •  Une expérience opérationnelle dans un contexte humanitaire est requise.
  •  Une expérience opérationnelle dans un contexte de conflit/post-conflit serait considérée comme un atout.
  •  La maîtrise du français et de l'anglais est requise. La connaissance d'une autre langue officielle de l'ONU (arabe, chinois, russe ou espagnol) ou d'une langue locale est un atout.

Pour chaque Enfant, vous démontrez...

Les valeurs fondamentales de l'UNICEF que sont l'attention, le respect, l'intégrité, la confiance, la responsabilité et la durabilité (CRITAS) sous-tendent tout ce que nous faisons et la manière dont nous le faisons. Familiarisez-vous avec notre Charte des valeurs : les valeurs de l'UNICEF

Les compétences de l'UNICEF requises pour ce poste sont...

(1) Construit et entretient des partenariats (2) Fait preuve d'une conscience de soi et d'une conscience éthique (3) Volonté d'obtenir des résultats pour avoir un impact (4) Innove et accepte le changement (5) Gère l'ambiguïté et la complexité (6) Pense et agit de manière stratégique (7) Travaille en collaboration avec les autres. (8) Nourrit, dirige et gère les personnes

Pendant le processus de recrutement, nous testons les candidats selon le référentiel de compétences. Familiarisez-vous avec notre référentiel de compétences et ses différents niveaux : référentiel de compétences ici.

L'UNICEF est là pour servir les enfants les plus défavorisés du monde et notre main-d'œuvre mondiale doit refléter la diversité de ces enfants. La famille de l'UNICEF s'engage à inclure tout le monde, indépendamment de sa race/origine ethnique, de son âge, de son handicap, de son identité de genre, de son orientation sexuelle, de sa religion, de sa nationalité, de son origine socio-économique ou de toute autre caractéristique personnelle. Nous offrons un large éventail d'avantages à notre personnel, notamment un congé parental payé, des pauses pour l'allaitement et des aménagements raisonnables pour les personnes handicapées. L'UNICEF encourage fortement le recours à des modalités de travail flexibles. L'UNICEF applique une politique de tolérance zéro à l'égard des comportements incompatibles avec les buts et objectifs des Nations Unies et de l'UNICEF, notamment l'exploitation et les abus sexuels, le harcèlement sexuel, l'abus d'autorité et la discrimination. L'UNICEF s'engage à promouvoir la protection et la sauvegarde de tous les enfants. Tous les candidats sélectionnés seront donc soumis à une vérification rigoureuse de leurs références et de leurs antécédents, et devront adhérer à ces normes et principes. La vérification des antécédents comprendra la vérification des diplômes universitaires et des antécédents professionnels. Les candidats sélectionnés peuvent être tenus de fournir des informations supplémentaires pour effectuer une vérification de leurs antécédents.

Remarques

*Le but de cette nouvelle annonce est d'élargir le bassin de candidats. Les candidats qui ont déjà postulé n'ont pas besoin de postuler à nouveau, car leurs candidatures précédentes continueront d'être prises en compte dans le cadre du processus de recrutement.*

L'engagement actif de l'UNICEF en faveur de la diversité et de l'inclusion est essentiel pour obtenir les meilleurs résultats pour les enfants. Pour ce poste, les femmes éligibles et appropriées sont encouragées à postuler.

Les rendez-vous à l'UNICEF sont soumis à un examen médical. La délivrance d'un visa par le pays hôte du lieu d'affectation, qui sera facilitée par l'UNICEF, est requise pour les postes IP. Les rendez-vous sont également soumis à des exigences en matière d'inoculation (vaccination), notamment contre le SRAS-CoV-2 (Covid). Les employés du gouvernement considérés pour un emploi à l'UNICEF doivent normalement démissionner de leur gouvernement avant d'accepter une mission à l'UNICEF. L'UNICEF se réserve le droit de retirer une offre d'engagement, sans compensation, si un visa ou une autorisation médicale n'est pas obtenu, ou si les conditions de vaccination nécessaires ne sont pas remplies, dans un délai raisonnable pour quelque raison que ce soit.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés et passeront à l'étape suivante du processus de sélection.

La mobilité est une condition d’emploi professionnel international à l’UNICEF et un principe sous-jacent de la fonction publique internationale.

Annoncé : 03 juin 2024, heure normale de l’Afrique centrale occidentale

Clôture des candidatures : 18 juin 2024, heure normale de l’Afrique centrale occidentale

Localisation de l'annonce Kinshasa, RDC

Aucun avis trouvé !

Aucun commentaire trouvé pour cette annonce. Soyez le premier à commenter!

Ce site utilise des cookies

En utilisant ce site web, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation.