EF LANCE UN APPEL A MANIFESTATION D’INTERÊT RELATIF A L'IDENTIFICATION DE STRUCTURES ET INSTITUTIONS UNIVERSITAIRES/SCIENTIFIQUES POUR LA VALORISATION DE L’ENTREPRENEURIAT FEMININ A BUKAVU, KIKWIT ET KINSHASA EN RDC. DEADLINE: 23/07/2024 à 16h.

0
(0)
0 45
28 Jours passés

Expertise France – « Projet POUR ELLES : appui aux femmes entrepreneurs en RDC »

APPEL A MANIFESTATION D’INTERÊT– Composante 3

IDENTIFICATION DE STRUCTURES ET INSTITUTIONS UNIVERSITAIRES/SCIENTIFIQUES POUR LA
VALORISATION DE L’ENTREPRENEURIAT FEMININ en REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO à
BUKAVU, KIKWIT ET KINSHASA


N° Avis à manifestation d’intérêt

AMI N°2/EF/POURELLES

Pays et villes

République Démocratique du Congo / Bukavu, Kinshasa et Kikwit 

Source de financement

Agence Française de Développement  

Date de publication

24/06/2024

Date de clôture

23/07/2024 à 16h de Kinshasa 

Informations

pourellesrdc@gmail.com 

Dépôt

https://forms.gle/H3AQVDbf5vit8SA9A 

1.CONTEXTE :

Contexte et enjeux stratégiques du projet :

Si les femmes entrepreneures constituent une partie significative du tissu économique congolais (plus de 43% des entreprises hors secteur agricole sont portées par des femmes), elles restent caractérisées par l’informel et l’entrepreneuriat individuel. De nombreux freins et obstacles impactent différemment les femmes congolaises dans le développement de leurs activités entrepreneuriales, notamment des freins liés aux difficultés d’accès (éducation, formation, financement, etc.), d’autres liés aux normes sociales (discriminations, violences basées sur le genre, mariages et grossesses précoces, poids des activités domestiques, etc.) ou encore des freins liés aux capacités (compétences professionnelles et compétences de vie). 

Objectifs et contenu du projet :

Le projet « Pour Elles : Appui aux femmes entrepreneures » a pour objectif général de contribuer à l’autonomisation économique des femmes en RDC et ainsi de participer à la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes. 

Le projet « Pour Elles » est destiné à apporter un soutien technique aux entreprises portées par des femmes dans les villes de Kinshasa, Kikwit et Bukavu, et à renforcer les acteurs de l’écosystème public-privé entrepreneurial.

Il se structure autour de trois composantes principales :  

  • Composante 1 : renforcement des capacités en matière d’approche genre des acteurs de l’écosystème entrepreneurial public-privé (Ministères, agences, incubateurs, réseaux de femmes entrepreneurs) 
  • Composante 2 : l’accompagnement et le financement des femmes entrepreneures (en prenant en compte leur barrières immédiates et leurs barrières structurelles telles que les questions de mobilité, charge mentale, violences basées sur le genre) en subventionnant des projets pour (i) des structures d’accompagnement, de formation et de coaching d’entrepreneures et (ii) des structures de financement d’entrepreneures. 
  • Composante 3 : valorisation des « succès stories » autour de l’entrepreneuriat féminin et sensibilisation afin de promouvoir des modèles de femmes entrepreneures

Le présent appel à manifestation d’intérêt s’inscrit dans le cadre de la composante 3 et a pour objectif d’identifier des structures, institution universitaires, scientifiques et de recherches intéressées par la recherche sur l’entrepreneuriat féminin en RDC, la valorisation de l’entrepreneuriat féminin et la sensibilisation sur les droits des femmes et la protection contre les VBG   à Kinshasa, Bukavu et Kikwit. 

Catégories/lot :  

Ce présent appel à manifestation d’intérêt souhaite identifier les structures qui se positionneront sur 3 lots ou catégories spécifiques dont : 

  • LOT 1 : Production et vulgarisation scientifiques autour de l’entrepreneuriat des femmes en RDC
  • LOT 2 : Production et vulgarisation culturelle autour des stéréotypes de genre persistant dans l’entrepreneuriat des femmes  
  • LOT 3 : sensibilisation de proximité sur les droits des femmes dans l’entrepreneuriat

2. PROFIL ET CRITERE DE SELECTION : 

Profil des structures : 

Cet Appel à Manifestation d’Intérêt s’adresse à toutes structures ou consortium d’acteurs mobilisant des structures congolaises souhaitant proposer des propositions sur la recherche, la valorisation et la sensibilisation sur l’entrepreneuriat féminin dans les trois zones du projet. Il s’agit spécifiquement des :

  • Les organisations féminines et féministes internationales, nationales et celles à base communautaire ayant la promotion des droits des femmes comme cœur de métier ;
  • Les institutions académiques, les académicien(e)s et chercheur.es qui sont désireux(se)s de faire des recherches sur l’entrepreneuriat féminin en RDC et ; 
  • Les organisations culturelles et artistiques promouvant les droits des femmes.  

De manière exhaustive sont éligibles à cet appel à manifestation d’intention : 

  • Les structures de droit congolais et/ou internationales ayant une autorisation d’intervention en RDC, être sans but lucratif ou ayant conscience qu'aucune marge de profit ne peut être réalisée sur le budget du projet et appartenir à l’une des catégories suivantes : organisation non gouvernementale/ association, institution académique et universitaire, institution de recherche, chercheur(e) individuel, entreprise privée, etc. ;
  • Uniquement pour les activités du lot 1 : les structures universitaires et institutions de recherche internationales non établies en RDC et qui doivent obligatoirement collaborer avec les institutions et/ou chercheur(se)s congolais qui devront respecter la condition (3) ;  
  • Les structures justifiant d’une implantation physique dans au moins l’une des zones du projet depuis au moins 3 ans (exception faite pour les institutions de recherche) ;
  • Les structures et/ou consortium dont le chef de file justifie d’au moins 3 ans d’existence légale à la date de dépôt de l’appel à manifestation d’intentions ;
  • Les structures qui s’engagent à être accompagnées sur une approche genre, E&S/climat et sur les droits des femmes et protection/prévention contre les VBG ;

Sont exclus de cet appel à manifestation d’intentions : 

  • Les structures ayant dans leur conseil d’administration et/ou pour actionnaire majoritaire des structures publiques (collectivité territoriale, agence publique de l’Etat) ;
  • Les structures ayant dans leur conseil d’administration un(e) membre du Groupe Agence Française de développement ;
  • Les structures bénéficiant déjà d’une subvention du projet Pour Elles et ; 
  • Les structures ne justifiant pas d’intervention et/ou d’une implantation physique sur au moins l’une des zones d’intervention du projet (à l’exception des structures de recherche).

Consortium : 

Les Candidats peuvent se présenter en consortium. Les Candidats ne peuvent soumettre qu'une seule candidature en leur nom propre ou en consortium. 

Dans le cas d’un consortium avec une ou plusieurs structure(s) internationale(s), le chef de file du consortium devra obligatoirement être une structure nationale avec une implantation physique dans l’une des trois zones du projet (sauf pour le lot 1 : recherche)

S’il dispose de l’expérience suffisante, un consortium des organisations féminines et féministes ainsi que celles culturelles à la possibilité de se positionner sur deux lots (LOT 2 : Production et vulgarisation culturelle autour des stéréotypes de genre persistant dans l’entrepreneuriat des femmes  

LOT3 : sensibilisation de proximité sur les droits des femmes dans l’entrepreneuriat) dans ce cas il produira un seul et même dossier en précisant d’une part ses références en lien avec la sensibilisation et la valorisation sur l’entrepreneuriat des femmes, les droits des femmes et la prévention /protection contre les VBG et l’enverra dans une seule et unique réponse par mail en précisant dans l’objet du mail le nom des deux lots. 

Pour les institutions de recherche, le consortium n’est possible que pour le LOT 1 (Production et vulgarisation scientifiques autour de l’entrepreneuriat des femmes en RDC)

 
Expériences : 

Les candidats intéressés doivent produire les informations démontrant qu’ils sont qualifiés et expérimentés pour répondre aux objectifs de ce présent appel à manifestation d’intérêt. A ce titre et de manière non exhaustive, ils justifieront -d’abord de manière déclarative qu’ils possèdent des références de projets récents et similaires sur les trois dernières années (de 2020 inclu à 2023 inclu) dans au moins l’un des domaines suivants : 

  • Recherche scientifique sur la thématique de droits des femmes, entrepreneuriat , entrepreneuriat féminin : il peut s’agir d’un travail post doctoral et/ou de recherche fondamentale ; Publications scientifiques ; Vulgarisation scientifiques sur l’entrepreneuriat des femmes ; Apparition dans des forums scientifiques ; Bourses d’étude autour de l’entrepreneuriat féminin en RDC ; Conférence et/ou table ronde sur les résultats de l’étude ; Appui à la recherche des solutions pour l’entrepreneuriat des femmes en RDC ; Partenariat avec les écoles et universités ; Etudes sociologiques sur les barrières des femmes à l’entrepreneuriat, etc. 
  • Les projets de sensibilisation de masse et de proximité sur les droits des femmes, les VBG, l’entrepreneuriat féminin, etc. 
  • Les projets culturels et/ou artistiques en lien avec la lutte contre les stéréotypes de genre, les droits des femmes, ou des thématiques similaires pouvant démontrer une capacité à réaliser ce type de supports, etc. 

Pour chaque référence mentionnée, le Candidat mentionnera également le montant total du projet et/ou de la prestation et donnera pour chacune des références un nom et une adresse électronique d'une personne de référence auprès de laquelle, le projet pourra se renseigner (lien google form).

Le candidat n’est pas tenu d’exposer son projet ni de fournir le CV d’agents pressentis pour la mise en œuvre d’un projet. 

Modalités de dépôt : 

Toutes les Manifestations d’Intérêt doivent être complétées en utilisant le lien : https://forms.gle/H3AQVDbf5vit8SA9A au plus tard le 23/07/2024 à 16h précises  

Tout dossier reçu après la date limite sera rejeté.

En cas de difficultés à déposer le dossier et/ou d’informations supplémentaires, merci d’envoyer un message à l'adresse mail

pourellesrdc@gmail.com  avant le 12/07/2024 à 16h. 

***

Expertise France ne reçoit pas de frais de quelque nature que ce soit à aucun stade du processus de recrutement/sélection. Nous vous recommandons donc au refus systématique de toute demande d’argent pour votre dossier de candidature. 

Durant ce processus, Expertise France vous autorise de dénoncer en nous écrivant à l’adresse mail pourellesrdc@gmail.com

Nous vous garantissons que les plaintes sont traitées de manières strictes et confidentielles

Localisation de l'annonce Bukavu, Kikwit et Kinshasa, RDC

Aucun avis trouvé !

Aucun commentaire trouvé pour cette annonce. Soyez le premier à commenter!

Ce site utilise des cookies

En utilisant ce site web, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation.